Accueil Kassoumay Le Sénégal


Saint-Louis

 


> Accueil

> Le Sénégal
    > Dakar
    > Gorée
    > Lac Rose
    > Rufisque
    < Saint-Louis
    > Djoudj
    > Barbarie
    > Petite Côte
    > Sine Saloum
    > Niokolo Koba
    > Casamance
    > Carabane

> Flore
> Faune
> Sénégalais
> Activités
> Cuisine



A 260 km au nord de Dakar, Saint-Louis est une ville de 180.000 habitants au riche passé colonial. Fondée en 1659 par Louis Caullier elle fut la première ville Française d’Afrique de l’Ouest où s’établit en 1664 la Compagnie Française des Indes Occidentales. Le comptoir commercial assura le développement et la prospérité de Saint-Louis, qui fut de 1885 à 1902 la capitale de l'Afrique Occidentale Française et la première capitale du Sénégal jusqu'en 1957.

Située sur une île à l'embouchure du fleuve Sénégal, Saint-Louis est reliée au quartier de Sor sur le continent par le pont Faidherbe, de 500 m de long, et inauguré en 1897.


Pont Faidherbe sur le fleuve Sénégal




Depuis l'an 2000, Saint-Louis est l’une des six villes africaines classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

A voir, les maisons coloniales aux façades colorées et aux balcons en fer forgé et la cathédrale, première église de l'Afrique de l'Ouest construite en 1827.

Le Musée du Centre de Recherches et de Documentation du Sénégal, inauguré en 1955, est une bibliothèque d'archives de l'A.O.F. et un musée qui retrace l’histoire, l’ethnographie, l’art et les richesses des traditions Sénégalaises.



Saint-Louis



Guet Ndar, le quartier des pêcheurs sur la Langue de Barbarie que l’on rejoint par le pont Moustapha Malick Gaye, et son cimetière des pêcheurs aux tombes recouvertes d'un filet de pêche.

L'hydrobase d'où partit Jean Mermoz le 12 mai 1930 pour sa traversée de l'Atlantique.


A voir pendant les fêtes de fin d'année le spectaculaire Fanal de Saint Louis. Réhabilité depuis quelques années, le Fanal est une ancienne coutume des grandes familles de Saint-Louis qui allaient à la messe de Noël accompagnées d’esclaves porteurs de lanternes. Ces processions étaient l’occasion pour les Signares d’exhiber leurs tenues vestimentaires. D’années en années les lanternes de bois et papiers grossirent et ces gigantesques fanaux devaient être transportés sur des charrettes.



A 5 km de Saint-Louis, la réserve d’animaux de Gueumbeul créée en 1983 abrite sur 720 ha de nombreux oiseaux, pélicans, flamants roses, aigrettes, pluviers argentés, spatules … Et des gazelles, oryx, tortues …


De la presqu'île du Cap-Vert à l'embouchure du fleuve Sénégal, la Grande-Côte, l'on trouve des dunes de sable fin et clair appelées les Niayes. Les plages sont agréables mais attention aux courants, le phénomène de la barre est présent sur toute leur longueur.


Plage de la Grande-Côte




Saint-Louis est aussi le point de départ pour visiter les parcs des oiseaux du Djoudj et de la Langue de Barbarie. Le désert de Loumpoul, avec ses dunes de 50 m de haut, est à découvrir lors d’une sortie en 4x4. Keur Momar Sarr et le lac de Guiers, long de 70 km, où l’on pratique la pêche et la chasse, phacochères, biches et oiseaux sur ses nombreux îlots. La région du fleuve Sénégal, le fort Faidherbe à Podor et Richard Toll et ses milliers d'hectares de canne à sucre.




Le bateau de croisière Bou El Mogdad Le bateau de croisière « Bou El Mogdad » relie Saint Louis à Podor, 250 km en 5 jours du samedi au jeudi.

Les passagers visitent Saint-Louis en calèche, le Parc des oiseaux du Djoudj, l’usine de canne à sucre de Richard Toll, Dagana un ancien comptoir français et Podor dont le Fort et ses quais sont inscrits au patrimoine de l’Unesco.

Pour distraire les 54 passagers, le bateau est équipé d’une piscine, discothèque, bars, salle de massage …


> Visitez le site du Bou El Mogdad



Plage de N'gor Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante