Accueil Kassoumay Le Sénégal


Lac Rose de Retba

 


> Accueil

> Le Sénégal
    > Dakar
    > Gorée
    < Lac Rose
    > Rufisque
    > Saint-Louis
    > Djoudj
    > Barbarie
    > Petite Côte
    > Sine Saloum
    > Niokolo Koba
    > Casamance
    > Carabane

> Flore
> Faune
> Sénégalais
> Activités
> Cuisine



Le Lac Rose en bordure de la Grande Côte A 40 km au nord de Dakar sur la Grande Côte, le Lac Retba du village de Sangalkam est une curiosité naturelle, rendu célèbre par les arrivées du rallye Paris-Dakar.

On l'appelle le Lac Rose parce que la forte teneur en sel, les algues microscopiques et les micro-organismes de son eau lui donnent une couleur rose. Selon l'heure et la lumière il passe par toutes les nuances du rose, jusqu'au mauve en fin d'après-midi.


Avec le temps la sécheresse a formé le lac en le séparant de l'Océan Atlantique par une accumulation de sable, aujourd'hui ces dunes sont recouvertes de palmiers et de filaos.

La superficie du Lac Rose, profond de 3 m, ne cesse de diminuer. A cause de sa forte teneur en sel, de 380 à 400 g/l, on ne peut pas s'y noyer, on ne peut que flotter.

Autour du Lac Rose de nombreux campements et auberges accueillent les touristes.




Le lac de 3 km², divisé en quatre sites Khar Yalla, Khoss, Virage et Daradji, fait vivre plus de 2.000 personnes, grâce au sel exploité depuis les années 70 par plus de 800 pirogues, des Sénégalais des villages environnants, mais aussi des Guinéens et des Maliens.


Acheminement du sel par pirogues
Les hommes, dans l'eau jusqu'à la poitrine et le corps enduit de beurre de karité pour protéger leur peau de la salinité corrosive du lac, cassent avec un piquet appelé "Djodj" les croûtes de sel déposées sur le fond avant de le ramasser à la pelle pour remplir les pirogues d'une capacité d'une tonne et demie.



Tas de sel sur les bords du Lac Rose




Les femmes sont chargées de débarquer les pirogues, le sel est entassé sur les bords pour sécher et blanchir au soleil pendant 4 jours.

Les 50.000 tonnes de sel extraits chaque année servent à la conservation du poisson et sont principalement vendus aux pays voisins.







Pirogues de pêche à Kayar
Toujours sur la Grande Côte, à une dizaine de km au nord du Lac Rose, Kayar est à découvrir pour son nombre impressionnant de pirogues. Ce village est un des plus grands centres de pêche du Sénégal.

Dans les dunes de sable fin et clair, appelées les Niayes, l’on peut voir des palmeraies et des potagers où sont cultivés une grande partie des légumes consommés dans le pays.




Plage de N'gor Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante