Accueil Kassoumay Musiques et danses du Sénégal


Youssou N'Dour

 


> Accueil

> Musiques

> Instruments

< Artistes
 < Youssou NDour  > Ismaël Lô
 > Touré Kunda
 > Mbalax
 > Traditionnel
 > Folk
 > Afro-Jazz
 > Afro-Cubain
 > Rap




Le plus célèbre chanteur du Sénégal est l'ambassadeur du Mbalax, musique percussive qui mélange instruments et rythmes traditionnels à la musique occidentale. Youssou N'Dour a influencé bon nombre de musiciens africains mais aussi Paul Simon et Peter Gabriel.

Comme un griot Youssou perpétue la tradition orale et les valeurs culturelles africaines.
Il chante en Wolof la réalité sénégalaise, la vie quotidienne dans les quartiers populaires de Dakar, la pauvreté, la famille, l'amitié ...

Youssou N'Dour l'ambassadeur du Mbalax
Youssou N'Dour est né à Dakar le 1er octobre 1959 d'une mère griotte, Ndèye Sokhna Mboup, et d'un père menuisier.

Très jeune il commence à chanter et accompagne sa grand-mère pour les cérémonies. A la Médina, le quartier de la capitale réputé pour ses boîtes de nuit , "Le Petit Prince de Dakar", comme il est surnommé, fait ses débuts sur scène à 12 ans et compose déjà ses premières chansons.

Il fait aussi du théâtre et étudie à l'Ecole des Arts.


Sa carrière débute réellement en 1975, Youssou a 16 ans et chante avec le Star Band du Miami, un club de Dakar, mené par Ibrahim Kassé. Pendant 4 ans il enregistre plusieurs cassettes avec le Star Band, "Adioupe Nar", "Mariama", "N'Deye N'Dongo", "Birame Penda Vagane", "Sala Bigue" ...


Youssou N'Dour le Petit Prince de Dakar



En 79, il forme le groupe Etoile de Dakar qui enregistre quelques cassettes, "Xaley Etoile", "Absa Gueye", "Tolou Badou Ndiaye", "Thiapathioly", "Xalis" ...

L'Etoile de Dakar devient le Super Etoile en 81 après s'être séparé de son autre leader El Hadj Faye. Youssou investit dans un club à Dakar, le Thiossane, où il joue régulièrement et devient rapidement une star au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

Au début des années 80 le Super Etoile sort bon nombre de cassettes, "Ndiaga Ndiaye", "Diakarlo 83", "Mouride", "Nelson Mandela", "Show à Abidjan", "Bitim Rew", "Panorama du Sénégal", "Nelson Mandela", "Djamil" ...


Album Immigrés En 84 Youssou part à la conquête de l’Europe. Il participe au festival Africa Fête et son séjour en France lui inspire "Immigrés", une chanson sur les sénégalais vivant à Paris dont les paroles touchent tous les africains. Après une tournée en Europe et en Afrique de l’Ouest il revient en France en 85 pour participer au Festival du Printemps de Bourges. Il y rencontre Jacques Higelin qui le fait participer avec Mory Kanté, à un mois de concerts à l'automne 85 dans la grande salle de Paris Bercy.

Il participe au disque "Tam Tam pour l'Ethiopie", à l'initiative de Manu Dibango, pour le soutien de la lutte contre la famine.

En 86, You sort son premier CD sur le marché international, l'album "Immigrés".




Youssou N'Dour



Après une tournée en Amérique du Nord, Peter Gabriel l'invite à participer à l'album "So" et à sa tournée aux Etats-Unis et en Europe. Youssou devient l'ambassadeur du mbalax et popularise la musique sénégalaise dans le monde entier.

Il accède à la cour des grands et s'implique dès 88 dans les causes humanitaires en participant avec Peter Gabriel, Bruce Springsteen, Sting et Tracy Chapman à la tournée "Human Rights Now !" organisée par Amnesty International pour célébrer le 40ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

En 89 You sort "The Lion" qui séduit les occidentaux sans trahir ses racines africaines. Peter Gabriel participe à l'album sur le titre "Shakin' the tree". La chanson "The Lion" devient l'hymne officiel des joueurs de l'équipe de foot du Sénégal surnommés les Lions, gaïndés en Wolof.

En 90 il enregistre "Set", produit par Brian Eno, avec le Super Etoile de Dakar et des musiciens occidentaux qui apportent de nouvelles sonorités.

Deux ans plus tard l'album "Eyes Open", nominé aux Grammy Awards, est produit par Youssou et enregistré à Dakar dans son nouveau studio Xippi.



Albums The Lion, Set, Eyes Open



En 93 pour l'Année de l'Enfance il devient Ambassadeur de l'Unicef. Plus tard Youssou N'Dour s'engagera pour beaucoup d'autres causes humanitaires, Mandela, Solidarité Sida, Aide et Action ...

Youssou N'Dour obtient la consécration internationale en 94 avec l'album "The Guide (Wommat)" et son duo avec Neneh Cherry pour le Hit mondial "Seven Seconds".

En 95 il retourne à ses racines en enregistrant avec la Diva Sénégalaise Yandé Codou Sène l'album "Gaïndé - Voices of the Heart of Africa" qui rend hommage à la musique des griots africains.

En 98 il écrit l'hymne officiel de la Coupe du Monde de Foot "La Cour des Grands", qu'il enregistre avec Axelle Red.

Youssou enregistre en 99, avec Wycleef Jean du groupe haïtien The Fugees, l'album "Joko - From Village To Town", où figurent aussi Peter Gabriel et Sting. Les influences Rap et Reggae de Wycleef fusionnent à merveille avec la culture africaine de Youssou. A écouter la reprise des Temptations "Don't Look Back".



Albums The Guide, Voices of the Heart of Africa, Joko - From Village To Town



En octobre 2000 il organise son premier Grand Bal à Paris Bercy, toute une nuit de musiques avec pleins d’invités, Peter Gabriel, Cesaria Evora, Passi …

Youssou se consacre à transmettre ses connaissances aux jeunes musiciens africains et met à leurs dispositions son studio d'enregistrement Xippi à Dakar, son label musical Jololi et son night-club Thiossane.


Album Youssou N'Dour et ses amis, Ba Tay
En 2001 sur l'album "Youssou N'Dour et ses Amis", vendu au profit de Aide et Action Ecoliers du Monde, Youssou compose "La Ronde des Ecoliers du Monde" et d'autres titres qu'il interpréte avec Boubacar Mendy, Viviane et Ablaye Mbaye.

Il sort au Sénégal en mai l'album "Ba Tay" avec 8 titres originaux.




Album Nothing's in Vain Sortie fin 2002, l'album "Nothing's in Vain" ne trahit pas les racines africaines de Youssou N'Dour. Les musiciens du Super Etoile accompagnent ses mélodies en Wolof sur des arrangements très mbalax, "Sagal Ko", "Doole", "Yaru" et "Mbeggéél noonu la".

You interprète deux chansons en Français, "La femme est l'avenir de l'amour" et "Il n'y a pas d'amour heureux" une reprise de Brassens écrite par Aragon.
Trois titres en anglais réalisés par Pascal Obispo. Ils ont déjà collaboré pour "Love United", la chanson interprétée par les footballeurs de la Coupe du Monde 2002. "The Joker", "So Many Men" le single enregistré en duo avec Obispo, et "Africa, Dream Again" qui conclut l'album sur une note pleine d'espoirs.



Youssou qui investit toujours beaucoup au Sénégal a lancé en 2003 Futur-Média, qui comprend la radio RFM et le journal quotidien L'Observateur.


Album Egypte
En juin 2004 pour " Egypte " Youssou adopte la musique orientale pour cet hommage aux grandes figures sénégalaises de l’Islam, où se mêlent voix sanctifiantes et thèmes mystiques. En partant de ses souvenirs d’enfance, quand son père lui faisait écouter la cantatrice égyptienne Oum Kalsoum, Youssou fait le lien dans cet album entre sa religion l’Islam et la musique égyptienne.
Enregistré au Caire, " Egypte " est le fruit de cinq années de travail entièrement consacré à l’Islam sénégalais sous toutes ses formes.


Youssou N'Dour et le Fathy Salama Orchestra

Excepté Mbaye Faye aux percussions, les musiciens sont les égyptiens du Fathy Salama Orchestra, composé uniquement d’instruments arabes à vent, kawalas et mizmars, rababas à cordes et de derboukas, percussions égyptiennes.

Avec " Egypte " Youssou a remporté en février 2005 à Los Angeles le Grammy Awards du "Meilleur Album World Music".




Youssou N'Dour Youssou N’Dour, qui est un musulman de la confrérie Mouride, décrit "Egypte" comme « mettant en lumière le côté culturel et louant l’esprit de tolérance de la religion. Cet album est un hommage aux vénérés guides religieux de mon pays qui sont par excellence des hommes de culture sur qui nous devons prendre exemple ».

Pour " Allah ", Youssou célèbre sur des violons orientaux la miséricorde et la toute puissance divine.

" Shukran Bamba " est un hommage à l’enseignement de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme qui selon Youssou a su adapter l’Islam aux valeurs traditionnelles.

" Mahdiyu Laye " se consacre à la confrérie des Layènes de l’ethnie Lébou fondée sur des valeurs d’égalité et de fraternité.

" Tijaniya " et " Baay Niasse " font référence à la confrérie Tidjane et à l’action de El Hadji Malick Sy pour la création des Daara, les écoles traditionnelles, et l’alphabétisation des populations. Pour "Baay Niasse" Youssou, accompagné des percussions, glorifie ce Tidjane d’une grande culture et grand écrivain connu pour ses valeurs morales et sa générosité.

" Bamba Le Poète " et " Cheikh Ibra Fall " célèbrent ces deux Mourides en évoquant l’érudition et la poésie de Cheikh Ahmadou Bamba.

Dans " Touba - Daru Salaam " Youssou termine " Egypte " par Touba, la ville sainte des Mourides, en invitant à vivre en paix dans la tolérance religieuse.




Youssou N’Dour




En 2007, après son entrée dans le dictionnaire Robert, Youssou N’Dour a été désigné par le magazine Times comme faisant partie des 100 personnes les plus influentes du monde.




" Rokku Mi Rokka (Give And Take) ", le 8ème album international de Youssou N'Dour est sorti en octobre 2007.

Album Rokku Mi Rokka de Youssou Ndour paru en octobre 2007 Youssou puise son inspiration dans le nord du Sénégal, le Mali et la Mauritanie.
Onze chansons dans le registre de la musique pulaar de Baaba Maal, plus acoustique que mbalax et très proche du blues, du reggae ou de la soul.

Pour " Rokku Mi Rokka ", "donne et prend" en pulaar la langue des Toucouleurs du Nord du Sénégal, Il a su s’entourer d’invités originaires du terroir culturel du Sahel. Le Malien Bassekou Kouyaté (guitariste du défunt Ali Farka Touré) et son jeu de ngoni (banjo à quatre cordes proche du xalam Sénégalais) et les chanteurs Toucouleurs Ousmane Gangué et Bâ Mody.

"4-4-44"
Youssou N'Dour commente 44 ans d'indépendance du Sénégal fêtés le 4 avril 2004.
"Pullo Ardo (Le Berger)"
Chanson dédiée à la sagesse du berger. Mais aussi au cousinage à plaisanterie, taquinage entre ethnies qui permet une grande solidarité des Sénégalais malgré la diversité des langues et des ethnies.
"Sama Gàmmu (Mon Rival)"
La fabuleuse voix de Youssou N'Dour mise en avant par le ngoni du malien Bassekou Kouyaté.
"Bàjjan"
Le seul titre de pur mbalax de l'album
"Baay Faal"
Youssou rend hommage aux Baay Faal, des disciples de Cheikh Ahmadou Bamba le guide de la confrérie mouride, sur ce titre orientalisant soutenu par la rythmique des tamas.
"Sportif"
Une chanson dédiée à la sportivité et au fair-play.
"Tukki (Voyage)"
Youssou veut convaincre la jeunesse de se détourner des chemins dangereux de l'émigration clandestine.
"Létt Ma (Irrésolution)"
Une chanson d’amour sur une musique Sahélienne.
"Dabbaax"
Hommage à Serigne Abdoul Aziz Sy, le chef religieux humaniste et pacifiste de la confrérie des tidianes.
"Xel (Intelligence)"
L'intelligence et la pensée sur le rythme des sabars
"Wake up (It's Africa Calling)"
Youssou N'Dour reforme avec Neneh Cherry le duo de "Seven Seconds" qui lui valut un succès mondial en 1994. Un message positif aux africains sur un reggae avec Neneh Cherry en rappeuse et son groupe cirKus.


Album Alsaama Day de Youssou Ndour paru en avril 2007 au Senegal En bonus un 2ème CD contenant 5 titres très mbalax extraits de l’album " Alsaama Day " paru en avril 2007 au Sénégal.

Alsaama qui veut dire bonjour en mandingue est un salut au jour nouveau qui se lève pour la société sénégalaise. Des chansons originales et intimistes avec des thèmes touchant à l’amour, l'amitié, l’espoir ... Mais aussi l’émigration vers l’Europe et ses nombreuses victimes en mer dans le titre "Borom Gaal", une salsa avec la participation de Rudi Gomis, Balla Sidibé et Thierno Koité de l'Orchestra Baobab.







Album Dakar – Kingston de Youssou Ndour paru en mars 2010 "Dakar – Kingston" est sorti en mars 2010, un album hommage à Bob Marley réalisé avec Tyrone Downie (Bob Marley, Peter Tosh, Tiken Jah Fakoly …) dans le mythique studio Tuff Gong de Marley en Jamaïque.

13 titres dans ce superbe album, des classiques de Youssou N'Dour version reggae (Medina, Joker, Bamba, Don't Walk Away, Pitch Me …) et des originaux comme "Marley", écrit par Yussuf Islam (ex Cat Stevens) ou "Black Woman" de Tyrone Downie.

Au chant, You a su s’entourer de Ayo pour le titre "Africa Dream Again" et du groupe Morgan Heritage.







En Avril 2012, Youssou est nommé Ministre de la Culture et du Tourisme et fait une pause musicale.




CD ROM Le Sénégal de Youssou N'Dour Discographie

Immigrés, The Lion, Set, Eyes Open, Djamil (Inédits 84-85), The Guide (Wommat), Voices of the Heart of Africa, Joko - From Village To Town, Youssou N'Dour Et Ses Amis, Nothing's in Vain, Egypte, Rokku Mi Rokka, Dakar – Kingston


CD ROM : Le Sénégal de Youssou N'Dour



 Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante