Accueil Kassoumay Musiques et danses du Sénégal


Musiciens traditionnels

 


> Accueil

> Musiques

> Instruments

< Artistes
 > Youssou NDour  > Ismaël Lô
 > Touré Kunda
 > Mbalax
 < Traditionnel
 > Folk
 > Afro-Jazz
 > Afro-Cubain
 > Rap





Les griots d'aujourd'hui perpétuent toujours les traditions orales et musicales en composant des musiques modernes sur des rythmes traditionnels africains.



Baaba Maal | Mansour Seck | Doudou N'Diaye Rose

Vieux Diop | Kaouding Cissoko | Ngaari Law



Casamance

Lamine Konté | Ucas Jazz Band | Mama Sakho | Ngueweul Rythme



Baaba Maal

Baaba Maal Le chanteur Baaba Maal est né en 1953 dans une famille de pêcheurs Toucouleurs à Podor dans la région du Fouta au nord du Sénégal.

Il apprends à jouer de la kora et de divers instruments traditionnels avec son ami Mansour Seck, un griot aveugle. Au sein du groupe Asly Fouta, composé de 70 musiciens, ils sillonnent l'Afrique de l'Ouest.

Après un passage à Paris, où il étudie la musique occidentale au Conservatoire, il forme à Dakar en 1985 le groupe Daande Lenol (la voix du peuple) avec Mansour Seck. Il ajoute aux sonorités traditionnelles et aux chants Toucouleurs des instruments modernes, guitare, basse, sax et claviers.



Baaba Maal enregistre en 88 "Wango" et "Djam Leeli".
Pendant une tournée en Europe en 90 il rencontre Peter Gabriel qui fera participer Baaba à l'album "Passion".
De 90 à 93 Baaba enregistre "Taara", "Baayo" et "Lam Toro", trois albums qui lui apportent une certaine reconnaissance en Europe. Mais le succès mondial arrive en 94 avec "Firin' in Fouta" et le titre "African Woman".

Pendant trois ans il enchaîne les tournées mondiales, dont la première partie de Santana en 96 au stade de Wembley en Angleterre, avant d'enregistrer l'album "Nomad Soul" en 98.


Baaba Maal



Baaba Maal

En 99, sort l’album "Live at the Royal Festival Hall" suivit de "Jombaajo", la réédition d’une cassette sortie précédemment au Sénégal.


L'album "Missing You (Mi Yeewnii)" en 2001, enregistré à Toubab Dialaw prés de Dakar, est plus intimiste et renoue avec des sonorités plus traditionnelles.



En juillet 2003 Baaba Maal sort "Farba" sur le marché Sénégalais et est choisie comme émissaire pour la jeunesse par le PNUD, Programme des Nations Unies pour le Développement qui lutte à travers le monde contre le sida, paludisme, mortalité infantile …



Baaba Maal revient en 2008 avec " On The Road ", un album live de 8 titres acoustiques enregistrés à partir de ses prestations sur les scènes du monde ces dernières années. L'on retrouve les versions live de quelques-unes des plus belles chansons de Baaba Maal, " Farba ", " Bamba ", " Koni " ... et un inédit " Lyango ".

" On The Road " est dédié au virtuose de la kora Kaouding Cissoko décédé en 2003.

En 2009, Baaba Maal sort " Télévision ", un album electro-pop avec le groupe Brazilian Girls de New-York. Album surprenant et décevant ...


Discographie :

Wango, Djam Leeli, Taara, Baayo, Lam Toro, Firin' in Fouta, Nomad Soul
Live at the Royal Festival Hall, Jombaajo, Missing You (Mi Yeewnii), On The Road



Discographie de Baaba Maal







Mansour Seck
Mansour Seck

Né en 1955 à Podor au nord du Sénégal, Mansour Seck est aveugle et fils de griot Toucouleur.

Il apprend la guitare et transmet à Baaba Maal son héritage musical de griot. Avec lui il enregistre "Djam Leeli" et participe au groupe Daande Lenol. En dehors des enregistrements avec Baaba Maal il signe quelques albums en son nom.



Discographie :

N'der Fouta Tooro vol.1 & vol.2, Yelayo, Thiaroye



Albums N'der Fouta Tooro vol.1 et vol. 2, Yelayo








Doudou N'Diaye Rose Doudou N'Diaye Rose

Le griot Doudou N'Diaye Rose, né en 1930 à Dakar, se consacre entièrement à la musique dès l’âge de 9 ans. C’est El Hadj Mademba Seck, un des meilleurs batteurs du Sénégal, qui lui enseigne l’art de battre le sabar.



Doudou N'Diaye Rose Dans les années 60 il devient le Chef Tambour des Ballets Nationaux du Sénégal.

En 1986, c'est Maurice Béjart qui le fait se produire à Paris avec sa formation de 50 percussionnistes. Avant de défiler en 89 sur les Champs-Elysées à Paris pour le bicentenaire de la Révolution Française.

Doudou N'Diaye Rose devient vite le maître incontesté du sabar. Eric Serra, le compositeur de Luc Besson, produit son album " Djabote " en 92. S'ensuit une carrière internationale, avec son groupe des Tambour Majors, de ce chef d'orchestre qui compose des musiques modernes sur des rythmes traditionnels africains.



En 2005, en collaboration avec Jean-Luc Rimey-Meille, l’orchestre classique de Basse-Normandie et les percussions claviers de Lyon, Doudou N'Diaye Rose a sorti " Mix ". Un album créatif, mélange de musique classique et de percussions africaines.

Discographie :

Sabar, Live à l'Africolor St Denis, Djabote, Lac Rose, Dakar, Mix


Albums Djabote et Lac Rose










Vieux Diop Vieux Diop

Alioune Diop, alias Vieux Diop, est un maître de la kora qui débute la musique à 11 ans en jouant de la batterie, avant d’étudier à Dakar les instruments traditionnels, kora, djembé et xalam.

Dans les années 70 il joue de la batterie avec Youssou N'Dour et le Star Band du Miami. Puis part à New York en 83 où il enseigne dans la célèbre Juilliard School of Music.

Il enregistre son premier album "Deeso" en 94, suivi de "Via Jo" en 95.
En plus de la kora il joue aussi des djembés et chante en wolof, mandingue, français et anglais.

En 2000, Vieux Diop sort "Afrika Wassa" (Nouvelle Afrique) un album où se mélangent les instruments traditionnels sénégalais aux guitares, synthés, violons et accordéons.

Les chansons acoustiques plus classiques font de la place à un original reggae à la kora "Mom’s Jam", et "Pourquoi" un blues joué au xalam.

Discographie :

Deeso, Via Jo, Afrika Wassa, Traditional Songs of West Africa


Albums Via Jo et Afrika Wassa









Kaouding Cissoko Kaouding Cissoko

Le maître de la kora du groupe Daande Lenol de Baaba Maal, est décédé en juillet 2003 à Dakar.

Kaouding Cissoko faisait partie avec Lamine Konté, le Malien Toumani Diabaté et le Guinéen Mory Kanté, des grands koristes qui ont réussi à universaliser la kora.


Album Kora Revolution



En 1999 il a sorti sur le marché international son unique album solo "Kora Revolution".










Ngaari Law Ngaari Law

Le groupe Ngaari Laaw originaire du Fouta au Nord du Sénégal est influencé par la culture du peuple Peul.


Album Fuuta Leur musique acoustique et le chant d'Abou Thiam, ancien du Daande Lenol de Baaba Maal, s'appuient sur des instruments traditionnels comme le xalam et la kora.

Ngaari Law a enregistré quatre cassettes et un album, "Fuuta", sur le marché international.









Casamance



Lamine Konté le maître de la kora Lamine Konté

Né en 1942 à Kolda en Casamance dans une famille de griots Mandingues, Lamine Konté est initié très jeune à la kora par son oncle, puis par Souldiou Cissokho un grand maître de cet instrument aux 21 cordes.

Partit à Dakar en 1960, Lamine s’inscrit à l’Ecole des Arts de Dakar avant de s’installer en France en 71. Il joue de la kora, qu’il fabrique lui même, et prête sa superbe voix grave aux chants traditionnels Mandingues.

Il fut l’un des premiers artistes à moderniser le jeu de la kora en mariant les rythmes mandingues, afro-cubain, jazz ou soul.
Il composa aussi quelques musiques de film et participa en 79 au "Journey Through The Secret Life Of Plants" de Stevie Wonder.

Le maître Sénégalais de la kora est mort à Paris le 29 septembre 2007.


Discographie :

La Kora du Sénégal Vol.1, La Kora du Sénégal Vol.2, Griot Legend




Album La Kora du Sénégal vol.1 et vol.2, Griot Legend







Ucas Jazz Band de Sédhiou

Depuis sa création en 1959, l’Ucas Jazz Band de Sédhiou a vu la participation de Balla Sidibé de l’Orchestra Baobab et des frères Touré Kunda. Le groupe utilise les rythmes et les sonorités propres à la Casamance, Djambaadong, Bugarabu, Séoruba.

Album Casa Di Mansa Après neuf cassettes au Sénégal, ils sortent en 2003 "Casa Di Mansa" (la case du roi) leur premier CD 10 titres sur le marché international. Les quatre chanteurs du groupe, qui compte seize personnes, chantent le retour de la paix en Casamance, l’amour et la solidarité sur un mélange de rythmes Casamançais et afro-cubains.
La chanson "Kelo" est consacrée aux causes du naufrage du bateau "Le Joola" en 2002.

Seydou Ndao, chanteur et compositeur de l’Ucas Jazz Band est décédé en novembre 2003 à l’âge de 63 ans.








Mama Sakho

Le groupe Mama Sakho, originaire de la région de Bignona en Casamance, allie depuis 1963 la salsa aux rythmes du Sud du Sénégal, Djambadong et Bugarabu.

Leurs chansons en Diola et Mandingue évoquent la vie quotidienne en Casamance.





Album Jam Ak Jamono Ngueweul Rythme

Créé en 2000 par dix musiciens Wolof issus de familles de griots, Ngueweul veut dire griot en Wolof, le groupe mixe les sonorités de la Casamance et le mbalax.

Leur premier album "Jam Ak Jamono" est sorti en novembre 2003. Huit titres qui invitent à la paix, l’amour et au développement du Sénégal. Ngueweul Rythme utilise les instruments traditionnels à percussions, djembé, sabar, tama, bugarabu, séoruba et à cordes kora et xalam.




 Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante