Accueil Kassoumay Musiques et danses du Sénégal


Chanteurs Folk

 


> Accueil

> Musiques

> Instruments

< Artistes
 > Youssou NDour  > Ismaël Lô
 > Touré Kunda
 > Mbalax
 > Traditionnel
 < Folk
 > Afro-Jazz
 > Afro-Cubain
 > Rap




Dans la lignée de Ismaël Lô les artistes folk du Sénégal chantent des textes engagés sur la paix et la liberté, le vécu des Sénégalais, la galère des jeunes, la corruption, le sida …


Diogal | Metzo Djatah | Pape et Cheikh | El Hadj N'Diaye | Frères Guissé | Insa Wade

Diogal Sakho
Diogal

Né en 1970 à N’Gor près de Dakar dans une famille Lébou, Diogal Sakho a été initié très jeune à la musique par son oncle Moustapha Diagne. A 17 ans il apprends la guitare et compose très vite ses propres chansons.

Il commence la scène à Dakar en assurant les premières parties des Frères Guissé dans le club Tringa de 96 à 97.


Avec Loy Erhlich, clavier de Touré Kunda et de Youssou N’Dour entre autres, Il enregistre pour Xippi, le label de Youssou, deux cassettes pour le marché Sénégalais "Xariit Taffa" en 97 et "M'Bar-yi" en 2000.



Album Liir Album Samba Alla En concert à Paris, il est remarqué par le label Celluloïd avec qui Diogal enregistre "Samba Alla" en 2002. Produit par Loy Erhlich cet album rassemble ses complices du groupe Hadouk Trio, Jean Philippe Rykiel, claviers, Didier Malherbe, saxophone, Pape Dieye et Steve Shehan, percussions.

Pour son second album "Liir", sorti en 2004, Diogal a composé douze ballades acoustiques qu’il chante en Wolof, dans un style Folk tout en douceur proche de celui de Ismael Lô et de Seydina Insa Wade.



Album Li Lan La
En 2008, Diogal s'inspire de la richesse musicale liée à la diversité ethnique du Sénégal pour l’album " Li Lan La ". De sa voix suave, il nous entraîne dans son univers avec des rythmes lébous et mandingues, aussi bien que folk et pop. Les percussions traditionnelles sabar et tama se mêlent aux instruments occidentaux.

Dans ses chansons, Diogal rend hommage au grand musicien malien Ali Farka Touré et parle du comportement des hommes, du rapport aux origines, de la mer, du réchauffement de la planète, de son village et d'amour.


Discographie :

Samba Alla, Liir, Li Lan La







Metzo Djatah Metzo Djatah

C'est à Nancy dans l'est de la France que Metzo Djatah, qui a grandi à Dakar, se consacre à la musique.
Multi-instrumentiste, guitare, basse, batterie, percussions et doté d’une superbe voix profonde Metzo enregistre en 99 un premier album auto-produit bien accueilli par les radios.

En 2002, il sort " Diembering " douze chansons en Français et Wolof aux textes actuels et engagés. La chanson éponyme de l’album est un hommage à son père natif de Diembering, un village de Casamance.

Metzo se décrit comme un produit de la nouvelle culture urbaine africaine issue du métissage planétaire, et définit sa musique d'Afro Urban Folk, mélange de rythmes traditionnels Sénégalais et de musiques urbaines comme le funk et le reggae.


Album Diembering
Metzo Djatah : " Mon message est universel, et il prend source dans le quotidien. Je parle de politique et je m’insurge contre l’attentisme et le découragement. J’appelle à la non violence et à l’adoption de la tolérance et de l’humilité. Je rejoins les incompris et les exclus au bas de l’échelle sociale et je loue la bravoure d’une jeunesse africaine au lendemain compromis "


Metzo a sorti sur le marché Sénégalais les albums " Deugueul M'Beugel " en 2003 et " Diembering " en 2005.

Album Roots Acoustikeur


L'album " Roots Acoustikeur ", sorti en 2009, propose des textes engagés et une diversité rythmique qui va du Reggae à la musique populaire Assiko, en passant par le Ska et le Djambaadong de Casamance.


Discographie :

Diembering, Roots Acoustikeur







Pape et Cheikh Pape et Cheikh

Originaires de Kaolack, au centre du Sénégal, Pape Amadou Fall et Cheikhou Coulibaly, surnommés les Princes du Folk, forment en 1997 le duo Pape et Cheikh. Les héritiers de Ismaël Lô, mais aussi de Bob Dylan et Simon et Garfunkel, métissent leurs chansons folks de rythmes traditionnels africains.

Album Yaakar
Ils enregistrent en 99 leur premier album "Yaakar" chez Jololi le label de Youssou N’Dour.

Des musiciens du Super Etoile de Youssou participent à l’enregistrement, Jimi Mbaye à la guitare, Mbaye Faye et Assane Thiam aux percus, mais aussi le célèbre guitariste Oumar Sow.




La chanson "Yatal Guew Gui" extrait de cet album fut un énorme succès en 2000 au Sénégal. Durant la campagne électorale des élections présidentielles tous les partis jouaient "Yatal Guew Gui" (élargir le cercle), qui parle de la démocratie et de la différence ethnique et religieuse qui n'exclut pas la concertation. La chanson a fait le tour du pays en faisant naître un esprit d'unité et a contribué à l’alternance politique du Sénégal.


En 2002 Pape et Cheikh enregistrent pour Real World, le label de Peter Gabriel, "Mariama" leur premier album sur le marché international. Douze titres enregistrés en Angleterre , des chansons d’amour mais aussi de paix et de liberté, la reprise de "Yatal Guew Gui" et "Kamalemba" une prière pour la paix en Casamance.

En 2003 Pape et Cheikh ont assuré les premières parties de la tournée européenne de Tracy Chapman.


Discographie : Mariama

Album Mariama







El Hadj N'Diaye El Hadj N'Diaye

Né d'un père Diola originaire de Casamance El Hadj N'Diaye a grandi à Thiaroye dans la banlieue de Dakar.

Il chante en Wolof en s'accompagnant d'une guitare et d'un harmonica des textes engagés sur le sida, la pauvreté, les enfants de la rue, la corruption, la torture…





Albums Thiaroye et Xel Après avoir enregistré quatre cassettes au Sénégal, "Weet", "Yoon Wi", "Xaré" et "Siggi", il s'attaque à la reconnaissance internationale avec l'album "Thiaroye" en 99.
Puis "Xel" qui a obtenu le Grand Prix de l'Académie Charles Cros en 2001.

Parallèlement à la musique, El Hadj N'Diaye mène une carrière d'acteur au cinéma, trois films à son actif, et s'engage auprès des plus défavorisés au sein de l'organisation ENDA (ENvironnement, Développement & Action).

Albums Thiaroye et Xel Le troisième album international de El Hadj N'Diaye est sorti en 2008, " Géej " (la mer en wolof) aux chansons acoustiques et engagées sur les préoccupations des Sénégalais. Le naufrage du " Joola ", la corruption, l’émigration clandestine pour le morceau " Géej " où El Hadj essaie de comprendre l’état d’esprit d’un jeune qui prend la mer et qui sait qu’il a une chance sur deux de s’en sortir vivant, mais qui décide quand même de partir.


Discographie :

Thiaroye, Xel, Géej







Les Frères Guissé
Frères Guissé

Depuis 1995 les trois frères Guissé, Alioune aux percussions et Djibril et Cheikh à la guitare et au chant jouent une musique mélodique où les guitares acoustiques collent aux voix sur des rythmes discrets de djembés. Les Guissé transposent à la guitare les techniques du hodou, un luth Peul à trois cordes.




Les Frères Guissé




Originaires de la région du Fouta au nord du Sénégal, comme Baaba Maal et Mansour Seck, leurs chansons interprétées principalement en pulaar, la langue des Peuls, parlent du vécu des Sénégalais et des difficultés de la vie quotidienne, mais aussi des femmes et de l'amour.

Avec le quintet jazz du Hollandais Paul Van Kamaned, les Frères Guissé ont sorti en 2003 l’album " Fouta ", parfaite fusion de sonorités africaines et occidentales.


Album Yakaar

En 2008, Les Frères Guissé sortent sur le marché international " Yakaar " (l’espoir). Un album moderne mais inspiré par les rythmes traditionnels des Peuls du Fouta, le yela, le pekkan, le goumbala, le dilléré ...


Discographie :

Fouta, Yakaar







Seydina Insa Wade

Seydina Insa Wade Au milieu des années 70 Seydina Insa Wade a débuté la scène au Sahel, la célèbre boîte de Dakar. Avant de former le groupe Tabala avec Idrissa Diop et le guitariste Oumar Sow.
Depuis, ce précurseur du folk Sénégalais, a enregistré quelques albums et joué sur beaucoup de scènes à travers le monde, notamment avec le groupe Xalam.


Album Xalima



En janvier 2004 Seydina Insa Wade a sorti l’album "Xalima" (la plume).
Huit reprises d’anciens morceaux superbement réarrangés, avec la participation de Jean Philippe Rykiel aux claviers, du guitariste Oumar Sow, du percussionniste Thio Mbaye et de Souleymane Faye et les Frères Guissé aux chants.



Seydina Insa Wade est décédé en mai 2012 des suites d'une longue maladie.



 Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante