Accueil Kassoumay La Casamance au Sénégal


Palmier à huile et vin de palme

La Casamance


> Accueil

> Casamance

> Tourisme
    > Ziguinchor
    > Enampore
    > Oussouye
    > Cap Skirring
    > M'Lomp
    > Elinkine
    > Kafountine
    > Iles

> Casamançais

> Histoire

> Comment aller



La récolte de l’huile et du vin de palme sont des activités agricoles qui ont fait la réputation de la Casamance.

Récolte de la sève du palmier Pendant la saison sèche les hommes récoltent les fruits et la sève des nombreux palmiers à huile, "kabekel" en Diola, et les femmes préparent l’huile et le vin de palme.

Les fruits du palmier servent à fabriquer l'huile de palme utilisée en cuisine. L'amande contenue dans le noyau du fruit est écrasée et bouillie pour en extraire l'huile.


Fruits du palmier





Récolte de la sève du palmier Le vin de palme est obtenue après fermentation de la sève du palmier à huile.

La sève est recueillie dans des bouteilles placées sous des entailles faites au couteau.



Récolte de la sève du palmier














Deux fois par jour, les bouteilles pleines sont remplacées par le récolteur qui grimpe en haut du palmier à l'aide d'une corde passée autour du tronc et de sa taille.







Vin de palme appelé bunuk
La sève fraîchement récoltée est désaltérante. Une fois fermentée elle s'alcoolise et devient le célèbre vin de palme appelé "bunuk".


Le bunuk, 300.000 litres sont produits chaque année, est la boisson traditionnelle des Diolas qu'ils boivent en groupe.


Servi dans un canari en terre cuite ou un récipient en bois le vin est dégusté à tour de rôle, après l’aîné qui a la priorité.




Fleuve Casamance Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante