Accueil Kassoumay La Casamance au Sénégal


Les îles de l'estuaire du fleuve Casamance

La Casamance


> Accueil

> Casamance

> Tourisme
    > Ziguinchor
    > Enampore
    > Oussouye
    > Cap Skirring
    > M'Lomp
    > Elinkine
    > Kafountine
    < Iles

> Casamançais

> Histoire

> Comment aller




Dans l'estuaire du fleuve Casamance autour de l'île de Carabane le labyrinthe de bolongs (bras de mer) se faufile dans la mangrove en créant de nombreuses îles. Certaines sont habités et méritent une visite lors d’une ballade en pirogue.

Leurs habitants ont pour principales activités la pêche, l'agriculture et le maraîchage.



Village de Diogué à l'embouchure du fleuve Casamance




L'estuaire de la Casamance






Séchage du poisson sur la plage de Diogué
En face de Carabane, sur la rive nord du fleuve et à son embouchure, se trouve Diogué.

Le village vit essentiellement de la pêche, sur sa plage beaucoup de pirogues et toute l’année les femmes y font sécher le poisson.

Comme à Elinkine, beaucoup de ghanéens sont installés à Diogué pour la pêche et le commerce de l’or gris, les ailerons de requins.




Ruine sur la plage de Diogué





Arbre à fétiches de Itou
Des îles de Diogué et de Bayancassar jusqu’à Kafountine, la nature est magnifique et préservée. La végétation est luxuriante, palétuviers, baobabs, fromagers, palmiers, rôniers avec de nombreux oiseaux et des singes des palétuviers, colobes et varans.


Le village de Itou est un haut lieu de la religion animiste des Diolas. Les féticheurs et l’arbre à fétiches, avec ses gardiens en bonnet rouge, sont consultés par les habitants de toutes les îles alentours.






Au nord, à l’embouchure du bolong Kalissaye se trouvent la Presqu'île des Oiseaux et la Réserve Ornithologique de Kalissaye, créée en 1978, qui s’étend sur 16 ha. On peut y observer de nombreux oiseaux, pélicans, flamants roses, hérons, aigrettes, sarcelles, cormorans, sternes royales, aigles pêcheurs …



Envol des pélicans





Diembereng

Au sud de Carabane, vous pouvez rejoindre en pirogue par les bolongs les villages de pêcheurs au bord de l’Océan de Nyikine et Diembereng.




Les femmes font sécher le poisson sur la plage de Diembereng









Village au milieu des fromagers, Diembereng, qui a pour chef la Reine Anna, offre une superbe plage très tranquille et moins touristique que celle de Cap Skirring, 10 km plus au sud.




Pirogue dans les bolongs



A visiter aussi, les îles dans les bolongs de Cachouane, Ourong ou Wendaye.

Les femmes du village de Wendaye, 250 habitants, cultivent un magnifique potager communautaire, avec les meilleurs légumes de la région.






Plage de Diembereng



Fleuve Casamance Retour en haut de la page Laissez nous un message Page suivante